In the MOOC for love

In the MOOC for love

Vous ne terminerez pas l’année 2013 sans vous inscrire sur un MOOC ! Après avoir explosé en 2012, où les plus prestigieuses universités américaines y ont ouvert leurs cours et où les investisseurs ont misé 100 millions de dollars sur eux, les MOOCs vont transformer notre manière d’apprendre… et ce que l’on apprend.

Mais d’abord, c’est quoi un MOOC ? Un cours en ligne ouvert et massif (massive open online course). Dix ans après le lancement des cours en ligne du MIT, c’est en 2012 que des professeurs du département d’informatique de Stanford lancent Udacity (Sebastian Thrun) et Coursera (Daphne Koller), les deux principales plateformes à ce jour.

Les MOOCs marquent l’évolution profonde de l’enseignement supérieur dans la société de l’information. L’apparition des ordinateurs dans les salles de classe n’était qu’une étape. Demain, chacun pourra choisir ce qu’il veut apprendre, et comment il apprendra. Ces plateformes de partage gratuit de connaissances mettent à disposition de citoyens éclairés un moyen de se connecter et de collaborer ensemble dans le processus d’apprentissage.

Cette « learning class » donnera naissance, tôt ou tard, à une nouvelle théorie éducative. Et déjà, les MOOCs se divisent entre xMOOCs, où les enseignants encadrent le cours et évaluent sa réussite, et cMOOCs, le peer-to-peer de la connaissance, qui invente une nouvelle manière d’apprendre, « connectiviste », participative. La connaissance partagée y est générée par les utilisateurs eux-même, dans la qualité de leurs échanges et des interactions via les réseaux sociaux traditionnels, et où chacun s’auto-évalue.

Tous les mythes constitutifs de l’imaginaire de l’Internet sont en germe dans les MOOCs, ces agoras virtuelles qui ont vocation autant à diffuser le savoir qu’à construire le savoir de demain, et les meilleures manières de l’apprendre et le transmettre. A condition qu’elles trouvent un modèle économique viable, ce qui devrait être le cas ces prochains mois grâce à des partenariats avec de grandes institutions.

Il ne vous reste donc plus qu’à choisir votre MOOC. Pour cela, vous pouvez retrouver tous les cours sur Class Central, et pour les plus francophiles d’entre nous, rendez-vous sur Itypa et dans le premier xMOOC français, lancé par Centrale Lille sur la gestion de projet.